Dans le pire des cas ...



A force des expériences que nous faisons dans notre vie,

nous nous habituons à garder en tête les souvenirs les plus douloureux.


Nous les gardons de côté volontairement pour être sûr qu'ils ne se reproduisent jamais plus, et peut-être également pour s'assurer de ne jamais faire 2 fois les mêmes erreurs.


Nous nous entraînons ainsi intérieurement, en répétant l'opération régulièrement,

à nous conditionner face au pire scénario.


"Dans le pire des cas" devient ainsi votre nouveau crédo.

Et si par bonheur vous obtenez mieux, c'est tout bénéfice pour vous.


Un problème majeur réside néanmoins dans cette attitude …

A résonner dans le pire des cas chaque jour, vous augmentez les possibilités du "pire des cas", de se présenter à vous de plus en plus régulièrement !


Et on ne s'en rend pas forcément compte.

On devient véritablement prisonnier de son propre schéma de penser.


Mais alors qu'arriverait-il si nous parvenions à réaliser pleinement l'inverse ?

Et si chaque jour, je me répétais que tout allait bien, et que j'amenais mon attention sur tout ce qui allait parfaitement bien dans ma vie ?


C'est un exercice qui en vaut la peine, pour faire votre propre expérience.

Le positif attire le positif, le négatif attire le négatif, d'autant plus que le cerveau n'intègre pas la négation.


Si je vous dis par exemple : "ne pensez surtout pas à un éléphant rose"

Que voyez-vous dans votre tête ?


Alors pour changer les mécanismes, vous n'avez plus qu'à essayer, à répéter,

et à vous entraîner !


Penser positif, visualiser le positif, ressentir et vibrer le positif,

pour attirer à soi encore plus de vibrations équivalentes !


Bien à vous.








15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout